Nebula 7293

Une petite compo instrumentale électronique pour la route. J’ai déballé le synthé virtuel « Omnisphère » il y a peu, et ma première inspiration après plein de divagations fût ce morceau un peu hybride. Vaguement « Jarre », non ? En tous cas, omnisphère, ça dépote !

2048-1

Ravalement de façade

Un peu de dépoussiérage de mon bon vieux site, toujours prêt à servir. C’est tout mignon maintenant ! Le site était en état de quasi-abandon depuis un bon moment. La faute à plein de choses, et notamment à ce grand méchant réseau social qui commence par la lettre «effe» qui semblait une belle alternative à la maintenance d’un site et tout ce qui va avec. Tu parles, miroir aux alouettes. Voici donc la version trente-douze de mon site, qui reprend du service. Avec un wordpress tout frais tout neuf; tant qu’à faire les choses… Si vous le souhaitez vous pouvez commenter les publications, directement sur le site. Comme au bon vieux temps ! Je ressuscite également le bon vieux flux RSS, qui vous permet si vous savez faire d’être averti quand je poste quelque chose. C’est à dire pas trop souvent, restons réalistes. Voilà, l’intention est donnée, nous verrons comment cela évoluera !

Un petit groove sympa et on est partis !

Voici une petite reprise toute chaude : Smooth Operator, de Sade. Et dire que cette chanson accuse 30 ans au compteur… Qu’importe, le groove est éternel. Je vous ici ma version dont j’assure la partie vocale, et de façon plus amusante, la ligne de basse. Fretless. Ne vous ai-je pas dit ? J’ai craqué pour une petite basse fretless toute sympa… hier.

Oui bon, on imagine donc bien que la ligne de basse ne va pas casser 3 pattes à un canard unijambiste. Mais bref, écoutez pour vous faire une idée ! Promis, c’est pas si horrible que ça.

 

Couleur "Honey". Il parait...

Bonjour, petite fretless !

Cela faisait un moment. En fait depuis que j’ai fait la relation entre le fait que j’aime certaines chansons de façon assez inexplicable, et le fait que la basse soit jouée sur une… fretless. Une basse avec un manche tout lisse, sans cases si vous préférez. Merci Maria Altsea.

Donc, depuis ce moment, j’ai envie de tâter de la basse, des sons graves et suaves… Et ça y est, je suis tombée sur une chouette occasion cet après midi. Une Fender Jazz Bass, dont les micros et ont été modifiés. Et le manche bizarrement arrangé, j’aime moyennement mais dans le fond, ça ne change rien au son. Et quel son, c’est tout à fait ce que j’espérais. Ca fait trembler les vitres !

Maintenant, il ne reste qu’à apprendre à jouer quelques rythmes simples dessus. L’aspect fretless ne facilite pas la tâche. Mais la technique de violoncelle (fretless aussi, pour ceux qui n’ont pas suivi au fond) m’aidera peut être.

Je vous tiens informés !

 

P.S. Oui; c’est donc encore en voyant un truc sur Youtube que j’ai eu envie d’un instrument. Faut vraiment que j’arrête…

Un peu d’electronica ?

Electroni-quoi ? Electronica, le terme fourre-tout pour désigner la musique électronique. Voilà qui vous avance, n’est-ce pas ? Viendez voir, ou plutôt viendez écouter !

L’electronica, c’est donc ce style générique dans lequel on fourre un peu toutes les musiques électroniques pas suffisamment typées pour être classées dans la dance, la techno, la house… Bref, c’est « ce qui reste une fois qu’on a tout classé ».

Et c’est dans cette catégorie que se range le morceau que je vous propose aujourd’hui, une musique aux accents pop électronisants, des sons plus ou moins purement synthétiques mais pour autant, ça reste très pop dans l’esprit. Non, vous ne voyez pas ? Alors écoutez et faites vous votre propre idée.

Au passage, si ça vous plait (allez, un peu, avouez que c’est pas complètement inaudible malgré tout), vous pouvez même télécharger la musique gratuitement et légalement. Elle est pas belle la vie ?

 

Ma reprise de Strange Birds

Birdy, moi j’aime beaucoup. Enfin certains titres, parce que d’autres me parlent moins.

Donc, obligé, quand j’aime, j’ai envie d’interpréter. Ca n’a pas loupé pour Birdy et son titre Strange Birds. Mélancolique à souhait, tout comme j’aime. Pour cette fois, l’intégralité de la production est de mon cru, musique comprise.

Le tout avec uniquement des instruments « de série » venant avec Logic Pro X. Comme quoi, pas la pleine de sortir des tonnes de VST plus chers les uns que les autres pour que ça sonne. Quand la musique est bonne, comme disait notre JJ national.

Sparrow

Vous connaissez surement Jack Sparrow, le pirate irrévérencieux héros de « Pirate des Caraïbes » ? Eh bien, rien à voir !

Ici, il s’agit d’une musique instrumentale composée par Adam Hurst, violoncelliste de son état. Accompagné au piano. J’ai voulu me lancer dessus, « pour voir ». Finalement, j’aime assez…

Mylène Farmer au violoncelle ? Chiche !

Grande soirée, enfin pour ceux qui aiment : concert de Mylène Farmer. Toujours un évènement. Ca m’a donné une idée !

La belle rousse a ouvert son concert sur ce titre : « A force de ». La voix à l’auto-tune (l’effet étant ici recherché, enfin je pense), l’accompagnement électro, l’ambiance… De quoi mettre les fans en appétit.

De retour chez moi j’avais envie de sortir un peu ce titre de son univers. C’était aussi l’occasion pour moi de m’essayer à l’enregistrement multi-piste de mon instrument fétiche, le violoncelle.

Donc, voici une reprise pur violoncelle (euh non, il y a du Cajòn et du tambourin aussi) commise par votre serviteuse. servitrice ? Bref, moi.

 

Now We Are Free. Ah ! vraiment ?

Non, ce n’est pas un cri de victoire (quoique), mais la magnifique chanson du film Gladiator.  Chantée dans une langue imaginaire « à la Enya », donc plutôt curieuse à chanter, ce titre est particulièrement puissant… Les images du film y sont surement pour quelque chose, mais même sans elles il reste une musique magnifique. Je vous laisse écouter ma version !

Musicienne passionnée